• Home
  • Nos conseils d’entretien de votre piscine

Nos conseils d’entretien de votre piscine

Que vous ayez pris la décision de vous procurer une piscine, c’est déjà une excellente étape. Désormais, i faut savoir comment l’entretenir pour que votre piscine puisse vous servir pendant de nombreuses années. Sachez que l’entretien d’une piscine ne consiste pas uniquement à changer l’eau. Au contraire, la piscine nécessite beaucoup de travail, car elle peut très vite devenir un véritable nid de bactéries et de saletés de toute sorte. Pour éviter que cela ne se produise, nous vous proposons de suivre ces quelques paragraphes qui vous aideront à entretenir votre piscine.

Page guide : Nos conseils d’entretien de votre piscine

La nécessité du nettoyage

Savez-vous que les bactéries et les microbes réussissent facilement à intégrer dans notre organisme par la voie cutanée. Quand on passe du temps dans la piscine, on s’expose très facilement à différentes sortes de bactéries et de microbes. Ainsi, la piscine doit-être vidée assez souvent pour que l’on puisse effectuer un nettoyage de fond.

Il va de soi que l’on utilise la piscine plus souvent en été qu’en hiver. Pendant cette saison, la piscine doit être vidée une ou deux fois par semaine. Balai ou aspirateur, tout est bon pour dépoussiérer la piscine et la débarrasser des feuilles mortes, des insectes et des autres saletés qui s’y trainent.

La nécessité du nettoyage

 

Réaliser ce travail manuellement s’avèrera un peu difficile. Ainsi, si vous en avez les moyens, il vous suffit de vous procurer un nettoyeur à pression ou un robot que vous aurez à brancher sur le skimmer. Votre piscine se videra automatiquement, puis le robot se déplace au fond de la piscine pour aspirer les saletés. Avec un tel appareil, vous gagnerez beaucoup plus de temps. Pour plus d’efficacité, optez pour un robot ou un aspirateur à pression équipé de capteurs de feuilles et de filtres.

Bien traiter l’eau

Vous le savez sans doute, l’eau de la piscine se renouvelle automatiquement. À l’entrée, elle passe par un filtre qui aspire les saletés ; puis elle s’évacue par la sortie prévue à cet effet. Malgré cela, l’eau de la piscine doit être traitée pour détruire les microbes et les bactéries qui ne partent pas par l’évacuation.

La forme d’entretien la plus connue et la plus ancienne consiste à ajouter du chlore dans la piscine. Le principal avantage de cette technique réside dans le fait que le chlore détruit et élimine les bactéries ainsi que les impuretés organiques de l’eau. La limite du chlore : il n’est efficace que si le pH de l’eau est compris entre 7 et 7,4. En outre, ce produit dégage une forte odeur autour de la piscine.

Bien traiter l’eau

Sinon, vous pouvez toujours avoir recours au brome. Il s’agit d’un désinfectant naturel qui agit efficacement contre les champignons, les virus et les bactéries, sans exiger un pH en particulier. Comparé au chlore, ce composant présente l’avantage d’être indolore.

Il existe également un polymère appelé oxygène actif qui se révèle être très efficace. Réputé pour n’avoir aucun effet néfaste sur la peau, ce produit clarifie l’eau, assure la désinfection et empêche la formation des algues. En prime : l’oxygène actif demeure efficace quel que soit le pH de l’eau.

La couverture d’été

Quand vous partez en vacances, tenez compte du fait que vous devez protéger votre piscine de la chaleur brûlante du soleil. En effet, l’eau de la piscine doit être maintenue à un certain niveau pour ne pas endommager votre piscine. Or, une très forte exposition au soleil entrainera une évaporation de l’eau. L’objectif est de le maintenir au 2/3 du skimmer. Si le niveau de l’eau descend en dessous de 1/3 du skimmer, la pompe risque d’être fortement endommagée à votre retour de vacances.

Que faire en hiver ?

L’hivernage est une phase qui nécessite beaucoup d’attention de votre part. À titre d’informations, sachez qu’il existe deux types d’hivernage.

Dans le cas d’un hivernage actif, la piscine fonctionne normalement. L’eau circule de la même façon qu’elle le fait pendant l’été et les autres saisons. Ce type d’hivernage convient aux habitants d’une ville où il ne neige pas. En outre, si vous avez une piscine intérieure, vous pouvez également avoir recours à l’hivernage actif. Pour cela, il vous suffit d’installer un réchauffeur électrique, un échangeur ou une pompe à chaleur.

Sinon, vous ne pouvez que suivre les procédures d’un hivernage passif. En terme simple, il est question de faire baisser le niveau de l’eau et d’effectuer une vidange du système hydraulique.

piscine

Quand la température descend et que le vent glacial commence à nous parvenir, on n’est plus aussi emballé pour passer du temps dans la piscine. En effet, l’eau de la piscine doit être maintenue à une certaine température et un certain niveau de pH. Si la température de l’eau descend en dessous de 15° C, cela favorisera la formation de calcaire et d’algues. Ainsi, dès que la température commence à baisser, vous devez prendre quelques précautions.

Commencez par le nettoyage de la piscine en ayant recours à un des produits que nous avons proposé préalablement. Ensuite, vérifiez le pH de l’eau : si celui-ci n’est pas compris entre 7 et 7,4, utilisez un correcteur de pH.

Après cette étape, trouvez un produit d’hivernage de piscine, puis laissez l’eau descendre jusqu’à 10 cm en dessous des buses de refoulement. Il ne vous reste plus qu’à fermer l’entrée d’eau et à couvrir la piscine à l’aide d’une bâche opaque. Cette couverture limitera la photosynthèse qui active la formation et la multiplication des algues.

piscine

Aussitôt que la température commence à dépasser le 15° C, réalisez un nettoyage intensif du bassin et des filtres. Ouvrez à nouveau l’entrée d’eau et traitez-la pendant un mois avant de la réutiliser la piscine. Cette marge de 30 jours permettra aux produits d’entretien d’agir efficacement.

Quel que soit la forme d’hivernage que vous choisissez, il ne faut jamais vider totalement votre piscine.

À moins que vous vouliez changer de piscine tous les un ou deux ans, vous devez l’entretenir comme il faut. Des reflexes simples à adopter, quelques produits à acheter, des accessoires à garder chez vous pour votre piscine et le tour est joué. En suivant ces conseils d’entretien, soyez sûr que votre piscine affichera une meilleure longévité.